Peut on concilier reprise du travail, crèche et allaitement ?


La réponse est OUI et, nous vous encourageons à continuer l’allaitement lors de l’arrivée de votre bébé dans une crèche du groupe La Part de Rêve.

Beaucoup de femmes décident, souvent malgré elles, d’arrêter d’allaiter leur enfant lorsque celui-ci rentre en crèche et qu’elles reprennent le travail même si elles sont de plus en plus nombreuses à être tentées de vouloir concilier les deux.

Allaiter son bébé quand on travaille
Pour franchir le pas, votre employeur et les professionnels de la petite enfance doivent pouvoir vous accompagner.

C’est clairement le cas des crèches du groupe La Part de Rêve qui encouragent cette démarche, dans un souci de soutien à la parentalité, mais également d’égalité homme/femme face à la reprise de son activité.

En effet, une organisation spécifique pour l’allaitement est mise en place dans chacune de ses structures d’accueil.

Les bienfaits de l’allaitement sont prouvés


La poursuite de l’allaitement, au-delà des premiers mois, a des effets bénéfiques sur la santé de votre enfant.

Cette alimentation naturelle est importante pour un enfant gardé en collectivité qui se retrouve en contact avec de nouveaux germes, car elle renforce son immunité.

Mais ce n’est pas tout, poursuivre l’allaitement a aussi des bienfaits pour vous, qu’ils soient physiques (diminution des risques de certaines maladies, etc.) ou psychologiques (une « séparation » adoucie, un lien fort conservé, etc.). Et il est également constaté moins d’absentéisme au travail.

La Part de Rêve propose un accompagnement de qualité


Concilier allaitement et travail nécessite de l’organisation et le soutien de son entourage. C’est pourquoi les crèches de La Part de Rêve ont à cœur de vous soutenir.

Nos professionnels sont bien évidemment sensibilisés et formés pour vous accompagner dans cette démarche. Pour ce faire, l’ouverture de la crèche s’adapte aux besoins de l’enfant et vous pouvez venir allaiter à tout moment de la journée. Il est possible de pratiquer l’alimentation mixte « allaitement à la maison et lait maternisé à la crèche avec le professionnel ». Votre enfant repère très bien les deux modes d’alimentation. Lors des retrouvailles ce temps de partage intime entre vous et votre bébé adoucit cette séparation.

Nos professionnels sont également là pour vous conseiller, profitez en !


Notre conseil


Marie-Agnès Gossart de la crèche des Violettes à la Garde vous fait partager son expérience. Elle reçoit de nombreuses mamans qui s'interrogent lors de leur reprise d'activité sur les possibilités d'allaitement dans la crèche. C'est à partir des échanges avec les mamans qu'elle a pris conscience de l'importance d'informer les mamans sur l'ensemble du dispositif mis en place pour favoriser l'allaitement dans le cadre d'une reprise d'activité.

Qu’avez-vous mis en place au sein de la crèche Les Violettes pour aider les mamans souhaitant poursuivre l’allaitement à la reprise du travail ?

A mon arrivée en 2009 j’ai mis en place un processus visant à aider les mamans à continuer d’allaiter leur enfant, passant notamment par la mise en place d’un dispositif d’information.

Peu de mamans savent que concilier allaitement et reprise du travail est également un droit, en plus d’une volonté personnelle. Lors de la pré-inscription de chaque enfant, nous questionnons la maman sur son désir ou non de poursuivre l’allaitement. Nous expliquons alors ce qu’il est possible de faire et comment est-ce que ça se passe après l’arrivée en crèche.

Nous remettons également aux parents un petit livret reprenant les différentes options qui s’offrent à eux.

Quels sont vos conseils aux mamans souhaitant poursuivre l’allaitement ?

Nous leur conseillons les meilleures pratiques en fonction de leur situation. Si une maman travaille à proximité de la crèche nous lui conseillons de venir directement pour allaiter.

Si le travail de la maman est en revanche plus éloigné, nous lui expliquons alors comment procéder pour apporter le lait maternel recueilli dans de bonnes conditions.

Nous avons également un rôle d’accompagnement auprès des mamans qui ne souhaitent pas poursuivre l’allaitement et qui souvent culpabilisent. Nous les rassurons alors en leur expliquant que c’est un choix très personnel et en rien une obligation ! 

Que dit la législation en matière d'allaitement et reprise du travail ?


Les articles L 1225-30 à L 1220-33 du Code du Travail prévoient de libérer une heure par jour pour tirer votre lait ou allaiter votre bébé, jusqu’au premier anniversaire de l’enfant.

Le code du travail prévoit des facilités pour la maman qui souhaite allaiter.


La loi prévoit des dispositions qui sont souvent peu connues, afin de favoriser l'allaitement dans le cadre de la repris de l'activité professionnelle.


En effet, toutes les mamans actives, salariées, peuvent bénéficier du choix  de l'allaitement de leur enfant pendant les heures travaillées dans le cadre de leurs fonctions professionnelles. A partir de la date de naissance de l'enfant, le cadre légal définit la durée. La maman, si elle le souhaite, pourra bénéficier de ce temps mis à sa disposition pour l'allaitement de son enfant.

Le temps consacré à l'allaitement sera qualifié comme réduction de temps de travail.


Elle disposera d'une réduction d'une heure de travail par jour, réparti le matin et l'après-midi à raison de 30 minutes à chaque allaitement de l'enfant. Un accord entre employeur et salarié déterminera le moment et la durée où le travail est arrêté pour que la maman puisse allaiter son enfant. Sans accord, les pauses pour l'allaitement sont fixées au milieu de matinée et au milieu d'après-midi.

Si la convention collective ne le prévoit pas, le temps consacré par la maman à l'allaitement de son enfant durant la période légale de travail, n'est pas obligatoirement rémunéré. La législation prévoit aussi que le temps consacré à l'allaitement peut être réduit à 20 minutes, dans le cas de mise à disposition d'un local équipé et mis à disposition de la maman spécifiquement pour l'allaitement, que cet espace dédié soit dans les locaux de l'entreprise ou à l'extérieur.



 

Conception, réalisation : Agence ICOM - communication responsable - Toulouse

Solution de gestion de contenu : Blyss CMS, developpé par Kairn (Toulouse).