Voir toutes les actualitésS'abonner au flux RSS

Jeux d'eau en intérieur à la crèche ContéContine !

le 17 octobre 2016 - ContéContine

Jeux d'eau en intérieur à la crèche ContéContine !Lundi 17 octobre, c’est jeux d’eau à la crèche ContéContine, oui, même en octobre ! 
Nous sommes nostalgiques de l’été qui s’en va peu à peu. Les journées rafraichissent mais notre chauffage au sol nous offre la possibilité de continuer nos jeux d’eau à l’intérieur grâce au confort de la température intérieur !

Au-delà du plaisir de jouer, les jeux d’eau permettent à l’enfant d’expérimenter des sensations et de développer ses capacités et compétences :
 
-        Appréhender les sensations sur la peau
Lorsqu’il naît le bébé est dans une idée de fusion avec son environnement. Au fil de ses expériences  quotidiennes, il prend d’abord peu à peu conscience qu’un monde extérieur à lui existe puis il construit une image de lui-même comme un être entier, séparé, un individu. Selon Didier ANZIEU « la peau est l’enveloppe du corps, tout comme le Moi tend à envelopper l’appareil psychique ». Il définit la notion de « Moi - Peau » par « une figuration dont le Moi de l’enfant se sert au cours des phases précoces de son développement pour se représenter lui-même comme Moi (…) à partir de son expérience de la surface du corps ». La peau fournit ainsi à l’enfant des informations directes sur le monde extérieur. Ici, la sensation de l’eau sur la peau comme toutes les sensations enveloppantes qu’il expérimente lors des soins, des jeux, des moments de portage, participe donc à lui faire ressentir la limite entre le dedans et le dehors.
 
-        Développer sa motricité fine
 Au fil de leurs transvasements, les enfants passent à des outils qui demandent de plus en plus de dextérité et de concentration pour ajuster et coordonner leurs gestes. Ils commenceront ainsi par verser avec la main puis une casserole, un verre, une cuillère… La maîtrise de ces gestes leur servira par la suite pour gagner en autonomie et en confiance pour prendre son verre sans le renverser, utiliser la cuillère pour manger seul, se servir seul… Il s’agit d’exercer par le jeu ça que l’on appelle La coordination oculo-Manuelle, autrement dit, ma main va ou mes yeux regarde.
 
-        Prendre conscience et exercer son vocabulaire
Les enfants apprécient beaucoup ces jeux de transvasements pour plusieurs raisons : remplir / vider l’eau permet de s’exercer et développer sa motricité fine mais aussi de tester, découvrir les notions de dehors/dedans, contenant/contenu. 
Lors de l’apprentissage de la propreté, ces notions permettent à l’enfant de faire un parallèle avec ce qui se passe dans son propre corps : remplir = se nourrir / vider = évacuer les déchets.
 
-        Stimuler son développement intellectuel par l’expérimentation et l’imitation
Avant 2 ans, les enfants développent une intelligence essentiellement pratique : ils expérimentent différentes actions, voient les résultats et apprennent à les combiner pour obtenir le résultat attendu. Lors des jeux d’eau ils vont chercher comment remplir, vider, quel effet on obtient si on retourne, si on plonge une cuillère dedans… 
Vers 2 ans, l’enfant accède à une autre intelligence : c’est le début du symbolisme. 
Les enfants profitent des jeux d’eaux pour nous imiter : jouer à la dînette, donner le bain… Ils ne nous imitent plus au moment où ils nous voient faire mais plus tard, en différé. Ceci montre qu’ils sont désormais capables de faire appel à une représentation mentale pour évoquer une chose absente en ce moment. 
Ces jeux d’imitation permettent à l’enfant de reproduire et d’assimiler ce qu’il observe afin de mieux appréhender le monde. 
On assiste là à la première étape vers l’accès à la fonction symbolique qui permettra à l’enfant de se  représenter mentalement ce qui va arriver, prévoir les conséquences, planifier ses actions…
 

Conception, réalisation : Agence ICOM - communication responsable - Toulouse

Solution de gestion de contenu : Blyss CMS, developpé par Kairn (Toulouse).