La qualité de l’air au sein des crèches

La qualité de l’air au sein des crèches


Les risques liés à la pollution de l’air sur la santé sont aujourd’hui connus et identifiés : maux de tête, nausées, insuffisances respiratoires, etc.
La poussière, les contaminants biologiques (acariens, moisissures, etc.) et plus particulièrement les COV (composés organiques volatiles) sont les principaux polluants que l’on retrouve dans les espaces clos.

En 2010 la loi Grenelle 2 (document à télécharger pour plus d’informations) a introduit une obligation de surveillance de la qualité de l’air intérieur dans les centres d’accueil Petite Enfance.
Les décrets d’applications ont cependant été reportés à 2018 et les dispositions obligatoires ont été simplifiées.
Soucieux du bien-être quotidien et de la sécurité des enfants qu’il accueille, le Groupe La Part de Rêve s’est saisit de cette problématique et a mis en place des actions concrètes, sans attendre. 

Mesure de la qualité de l’air

Une campagne de mesure de la qualité de l’air dans les crèches du Groupe est mise en place avec le Bureau Veritas. Ce dispositif se déroulera sur plusieurs années et permettra d’identifier le niveau de pollution de l’air et de cibler les actions à mener.

Diagnostic & améliorations

En 2015, un diagnostic des systèmes de ventilation existants a été initié, sous la direction du bureau de maîtrise d’œuvre Connexe, spécialisé dans l’immobilier professionnel, partenaire du groupe La Part de Rêve.
Ce diagnostic se traduit notamment par l’amélioration des systèmes de renouvellement de l’air sur l’ensemble des crèches La Part de Rêve : passage en double flux, changement des qualités de filtres sur les centrales de traitement d’air, etc.

Des matériaux adéquats

Par ailleurs, la société Connexe préconise et systématise désormais l’utilisation de matériaux de construction portant le label européen « Eco-label » ou un étiquetage COV A+, garantissant les plus faibles teneurs en polluants sur toutes les opérations de constructions et de rénovations du Groupe.

Des peintures dernière génération

Enfin, afin d’aller au bout de cette démarche, les peintures appliquées dans les crèches La Part de Rêve sont dites « dépolluantes » : ces revêtements muraux de dernière génération captent les potentiels polluants de l’air et libèrent un air purifié.
Ainsi, les crèches Bel Envol à Blagnac (31), Petit Jules à Aubagne (13), Les Violettes à Lagarde (83) et Fée Vivianne à Ploërmel (56) bénéficient déjà de l’action de ces peintures.
 

Conception, réalisation : Agence ICOM - communication responsable - Toulouse

Solution de gestion de contenu : Blyss CMS, developpé par Kairn (Toulouse).